Séance avec bilan énergétique

Première séance : 75 euros
Séances suivantes : 65 euros

Forfait 5 séances : 300 euros


pour les étudiants de moins de 26 ans, demandeurs d'emploi
Première séance : 70 euros
Séances suivantes : 60 euros

Massage profond TuiNa (traditionnel chinois) à l'huile ou traditionnel habillé

adulte, enfant, femme enceinte, adolescent

Massage de  60 min : 75 euros
Massage de 90 min : 105 euros

Forfait 5 massages de 60 min : 325 euros (soit 65 euros le massage)

Différents massages sont possibles (classique, viscéral, réflexologie plantaire, crânien) à l’huile ou habillé

Tarifs des forfaits, tarifs entreprise et tarif domicile sur devis

Cours particulier de massage couple ou parents/enfants

2 cours de 2h00 - 240 euros
Le premier cours, je vous transmets les gestes et techniques du massage traditionnel chinois TuiNa et vous décidez des protocoles que vous souhaitez apprendre en fonction de vos besoins. Lors du second cours, je vous transmets les protocoles choisis : massage assis du haut du dos-nuque-épaule, massage allongé du dos, etc.

Atelier de massage parent-enfant

Objectif : Apprendre quelques trucs et astuces issus de la tradition chinoise pour les petits maux du quotidien (nez, oreille, toux, mal de ventre, fièvre, gastro) sans rater la visite chez le médecin quand cela est nécessaire.
Prochaines dates : samedi 30 avril de 9h30 à 11h30, mercredi 18 mai de 10h à 12h
Tarif : 60 euros l'atelier pour un parent et un enfant (4 adultes maximum) 

 

Pensez au bon cadeau !

Règlement en une fois. Prestation non remboursée par la sécurité sociale. Possibilité d’obtenir un reçu pour un éventuel remboursement par la complémentaire santé.
Règlement par chèque ou en espèces.

Pour prendre rendez-vous :

Elsa Picheral - 07.67.01.25.37.


L'unique adresse est désormais la suivante : 14 rue du chapeau rouge, 69009 Lyon (métro Ligne D ou bus)

Le Tui Na n'est pas un acte médical et ne saurait par conséquent en aucun cas remplacer les soins prodigués par votre médecin. Tout traitement médical et médicamenteux ne doit pas être interrompu sans l'avis de votre médecin.

 Conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret N° 60665 du 4 juillet 1960, aux articles L489 du décret du 8 octobre 1996.